Tunique de la squaw

Une petite tunique toute simple à porter sans modération dès que le soleil apparaît. Quand j’ai vu ces indiens, j’ai flashé dessus. J’ai tout de suite penser à un petit haut qui n’avait pas besoin de  fioritures pour mettre en valeur ce joli motif. Le tissus est un polyester très agréable à porter. Le patron est un patron maison car je n’ai pas trouvé dans mes magazines couture, le modèle idéal. J’ai donc tracé un patron selon un top cousu l’année dernière à partir d’un patron japonais que j’avais beaucoup modifié (surtout en largeur).

C’est ma tunique de l’été.

top-motif-indien-dos J’ai cousu le devant et le dos identique avec des petites fentes sur les côtés.

top-motif-indien-devanttop-motif-indien-dos

Essai de cane kaléidoscope

Une technique que je n’avais pas encore essayée : la cane kaléidoscope. Il est vrai que j’ai un peu de mal avec les canes. On va dire que j’aime bien les faire mais après, j’ai un problème pour les utiliser et les mettre en valeur.

J’ai donc essayé la cane kaléidoscope avec des restes de pâte et j’ai suivi le tuto d’almudena73. Je trouvais ce tuto facile pour débuter les canes kaléidoscopes.Voici ce que j’ai réussi à réaliser. La cane est vraiment petite car mes restes de pâte n’étaient pas bien gros.

canekaleidoscopeJ’ai réussi tout de même à réaliser un pendentif ainsi qu’une paire de boucles d’oreille. J’aime bien le rendu et je pense que je recommencerai ce genre de cane.

pendentifkaleidoscopependentifkaleidoscope-2bokaleidoscope

 

Plantain passepoilé …

Quand j’ai vu les différentes versions de ce tee-shirt plantain sur la toile et qu’en plus, le patron était gratuit. Je n’ai pas hésité une seconde à le télécharger et à le réaliser. Vous aussi vous pouvez trouver le patron et ses explications ici, sur le site de Deer and Doe. J’ai tout de suite adoré sa forme, ses coudières, son décolleté. Bref, il me le fallait !

Par contre, je le voulais à ma sauce, j’ai donc rajouté des passepoils dorés sur le devant ainsi qu’autour des coudières que j’ai agrémenté d’un faux matelassage. Et voici mon PLANTAIN !

plantain passepoiléplantain passpoilé-2coudiere passepoilée-2coudiere passepoiléeLe patron taille parfaitement bien, j’ai seulement rajouté une marge de couture de 1.5cm pour avoir plus d’aisance au dos et au devant. Les explications sont très claires. Il est proposé de le réaliser à manches longues, courtes ou 3/4. Je retenterai l’opération avec des manches courtes pour l’été.

Link version Loup

Link ? Qui c’est celui-là ? Si vous ne connaissait pas le jeu vidéo « ZELDA » alors vous ne pouvez pas connaître le personnage principal qui se prénomme LINK et qui va à la recherche de la princesse ZELDA.

Pour être plus précise, c’est dans la version ZELDA TWILIGHT PRINCESS où LINK (le héros) se tranforme en LOUP dans certaines parties du jeu.

linkversionloup

Vous aurez deviné que ce n’est pas moi qui joue à ce jeu vidéo mais bien mon ado de fille. Etant fan du jeu ZELDA, elle a décidé de modeler la version LOUP de LINK, voici le résultat !

 

Link version loup

Link version loup

N’est-il pas mignon ! Il a d’abord été modelé en fimo puis elle a peint les détails à la main.

linkIl est monté en pendentif.

 

 

C’est l’histoire d’un ratage …. ou pas !

Si je vous dis qu’au départ, je voulais m’essayer à la technique du Etching. Que je suis partie d’un motif comme celui-ci (le motif est noir avec un léger fond jaune ou écru)

Que j’ai laissé reposer que 3mn environ sur la pâte fimo crue afin que l’image ne se transfère pas entièrement sur la pâte polymère. Et que vous arrivez à ce résultat là.

Soit un transfert au couleur or car on peut parler d’un ratage pour faire un etching mais quelle surprise pour un transfert. Une fois mon étonnement passé, j’ai réalisé ce pendentif en utilisant un Fil Aluminium Plat (FAP). Ce FAP est vraiment intéressant car très souple, il permet de réaliser les figures selon vos envies.

 

 

Une autre vue du pendentif  où l’on voit mieux le transfert.

Et comme il me restait un peu de transfert, j’ai réalisé une autre coupe de glace mais celle-ci au cassis.

Alors, peut-on parler d’un ratage ou pas ! Je dirais qu’avec la pâte fimo, on peut s’attendre à tout et surtout aux jolies surprises !

 

 

 

Transfert encore et toujours …

Un pendentif réalisé il y a quelques temps mais pas encore monté. Je n’arrivais pas à trouver le montage idéal. Je trouve qu’il est plus facile de réaliser des perles que de trouver un montage qui les mettra en valeur. Je ne voulais pas reprendre un montage déjà vu mais plus un montage qui me correspond. C’est chose faite. La technique utilisée en fimo est toujours la même, celle du transfert sur pâte polymère. Une fois que l’on a découvert les secrets (ou pas) de cette technique, on ne peut plus s’en passer.

Aimez-vous la glace à la fraise ?

3 articles en 3 jours, il ne faudrait pas que cela devienne une habitude ! Je profite donc de ces quelques jours de vacances pour vous présenter quelques créations.

Aujourd’hui, un peu de fimo avec la technique de transfert !

Pourquoi ce titre me direz-vous ? Quand je regarde la première photo de ce bijou, c’est tout de suite ce qu’il m’est venu à l’esprit. Qu’en pensez-vous ?

Alors, je n’ai pas raison ! Poursuivons l’exploration de cette boule de glace dans son joli cornet.

En fait, ce joli cornet de glace à la fraise est la dernière bague que j’ai créé. Pas de grandes techniques, simplement un peu de transfert (même méthode utilisé pour mon pendentif présenté dans un précédent article )et de texture. L’idée tournait dans ma tête depuis un petit moment, je voulais une bague originale par sa forme et à la fois simple et pas trop imposante au point de vue taille.

Alors, êtes-vous comme moi ? Aimez-vous la glace à la fraise ?

Boule à facettes

Pour accompagner le « SKULL » tee-shirt, j’ai réalisé un petit collier. Les perles sont de mon stock et le pendentif vient d’un collier que je ne mettais pas. J’aime bien l’idée de récupérer des perles ou autres choses pour le recycler.

Et pour photographier ce collier, j’ai trouvé un porte collier. C’est vrai qu’il est plus facile de prendre des photos sur ce porte collier qu’à plat sur un simple support.

Pour vous montrer la longueur du collier.

Et une dernière, pour le détail de la boule à facette

Le SKULL tee-shirt

Lorsque j’ai vu ce tissus sur le marché, j’ai tout de suite pensé :  » il me le faut ». Un jersey tout doux incrusté de petites têtes de mort.

Pour le patron, j’ai choisi celui de l’AUTUMN MOOD du magazine OTTOBRE DESIGN, utilisé pour mon tee-shirt étoilé. J’aime beaucoup ce patron qui tombe très bien et dont les pièces s’emboîtent facilement. Pour cette fois, j’ai suivi les explications pour le montage des manches, d’habitude, je fais un montage à la BURDA, en cousant les manches et en les rapportant ensuite au corps déjà monté. Je dois dire que la méthode utilisée par OTTOBRE est vraiment plus accessible. Le seul soucis est que l’on ne peut pas bien faire d’essayage. Là, le problème ne se posait pas, étant donné que j’avais déjà cousu le modèle auparavant.

Je n’ai pas réussi à dompter mon aiguille double avec ce tissu, j’ai donc fait un petit point zigzag pour l’ourlet des manches et du bas et un point élastique pour les autres coutures.

 

 

 

Nuit Etoilée

Aujourd’hui pas de fimo mais un peu de couture. J’ai acheté, il y a quelques temps, le magazine OTTOBRE DESIGN, automne-hiver 5/2013. Après avoir vu les réalisations de certains modèles sur la toile, j’ai eu envie d’essayer un tee-shirt. Je ne couds pas souvent de jersey, n’ayant pas de surjeteuse mais avec un point élastique et une aiguille double, je dois dire que l’on s’en sort très bien.

J’ai donc choisi le modèle AUTUMN MOOD.

Ce modèle est vraiment un bon basique et il taille très bien. Je n’ai pas eu besoin de faire de modifications par rapport au patron.

Tissus jersey bleu marine et petites étoiles argent trouvé sur le marché

1 2 3 4 8