Hidden magic …. toujours magique

Comme vous l’avez peut-être deviné, mon nouveau bijou a été réalisé avec la technique du Hidden Magic. J’ai utilisé le tuto de Vert Cerise parce que je le trouvais très facile à entreprendre et ne nécessitait pas de faire de cane avec le dégradé. En effet, dans ce tuto, on utilise trois plaques dont 2 faites avec un  dégradé. J’ai choisi un dégradé du rouge vert le blanc ainsi qu’un dégradé du noir vers le blanc. Ma plaque unie était de la fimo argent.

Le scalpage a été assez délicat, c’est une opération que je n’aime pas trop car j’ai toujours peur de scalper trop de pâte et donc de rater quelque chose.

collier hidden magicJ’ai utilisé les scalps pour fabriquer d’autres perles et j’ai choisi de faire un mica shift.

collierhidden-2

hiddenEt une paire de boucle d’oreille pour utiliser les sclaps.

bo-hiddenmagicbo-hiddenmagic-2Vous l’avez compris le Hidden Magic c’est MAGIQUE.

 

 

Collier renne

Au moment de Noël, ma fille aime particulièrement les rennes. Elle les aime sur un pull, un coussin, un tee-shirt. C’est pourquoi, lorsque j’ai vu ce pendentif réalisé en cuir, j’ai su tout de suite que je pouvais en réaliser un en fimo grâce à ce diy.

Facile à réaliser car la tête du pendentif pouvait être imprimée. J’ai choisi de mettre de la feuille d’or sur les bois à la place de paillette. J’ai ensuite verni le tout pour protéger la feuille d’or.

collierrennecollierrenne-2

 

 

 

 

 

Carte de voeux

Pour moi, c’est une 1ère, réaliser une carte de voeux tout en polymère. J’avais quelques idées en tête et après avoir trouvé sur le marché des pochoirs spécial noël, je me suis dit il faut le tenter. En fait, cette carte de voeux est un challenge proposé par le groupe « creationfimo » qui propose régulièrement des challenges pour nous booster et nous permettre de réaliser des créations que nous n’aurions pas faites auparavant.

Ma 1ère idée donc, était d’utiliser ce pochoir métallique que l’on utilise plutôt avec la technique du scrapbooking sur de la pâte polymère. J’ai tout d’abord pensé à la pâte chewing gum mais j’ai renoncé à cette idée car je ne voyais pas comment je pouvais m’y prendre. J’ai finalement opté pour un mélange de polymère liquide et de poudre à embosser pour l’inscription « merry christmas ». Une technique que je n’avais jamais essayé et dont je ne connaissais pas le résultat à l’avance. J’ai tenté. Le résultat me plaît même s’il y a quelques défauts. Cette partie était pour moi la partie la plus délicate de la carte de voeux, c’est pourquoi je n’ai fait que les lettres et pas les autres éléments du pochoir comme le traîneau de père noël. Ce challenge était vraiment intéressant à réaliser, dommage que je n’avais pas plus de temps à lui consacrer.

carte voeux noel

 

Bracelet manchette

Un article tous les mois, c’est pas mal ! Pour cette fois, ce sera de la fimo. Un bracelet manchette réalisé depuis un bon moment mais qui est difficile à prendre en photo et du coup, j’avais du mal à vous le montrer. Je l’ai réalisé en m’inspirant encore de l’artiste Britto. J’aime bien ses dessins naïfs et ce découpage marqué par un trait noir. Tout est en fimo et j’avais fait un dessin au préalable pour l’association des couleurs et des différents motifs.

bracelet manchette

Ma nouvelle chemise

Voilà bien longtemps que je n’ai rien posté, quelques idées en tête mais pas concrétisées alors pas de quoi alimenter ce blog. Ces vacances de la Toussaint m’ont permis de me mettre à la couture. Une chemise vue dans le dernier burda facile, un joli tissus trouvé sur le marché et me voilà partie pour une journée (ou plutôt 2) de couture. Eh oui, heureusement que je n’ai pas de chrono comme dans l’émission « Cousu Main » car je n’aurai jamais rendu un vêtement terminé. Pour en revenir à ma nouvelle chemise, la coupe est assez simple et le montage ne demande pas beaucoup de technique si ce n’est la ganse au niveau du devant. Il faut en effet la monter suivant l’encolure qui a l’originalité d’avoir une fente et donc de faire des angles droits. Bien que les explications du Burda soient bien expliquées (c’est un burda facile), la pose de la ganse dans les coins n’est pas chose aisée et j’ai donc abandonné l’affaire au moment de rabattre la ganse pour terminer. Comme le modèle avait une parementure, je me suis dit qu’il serait plus facile de coudre la parmenture sur le devant et de la retourner. La fente ne se finit pas en pointe comme sur le modèle mais en carré mais je suis satisfaite de cette solution. Sinon le montage se fait très rapidement car les pièces s’emboîtent sans problème. Même  la fermeture éclair sur le côté de la chemise se monte aisément.

Voici donc ma chemise

chemise-bleue-devantchemise-bleue-dos

 

Corbeille citronnée …

Corbeille citronnée ou alors mon bijou pour le « challenge jaune » du groupe creationfimo. Pas très attirée par la couleur jaune toute seule, j’ai renoulevée l’expérience de la bague cornet de glace que j’aime beaucoup. Une fois texturée, j’ai trouvé qu’elle ressemblait à une corbeille remplie de citron.

Voici donc la bague en question ainsi que le pendentif associé.

corbeille citronnée

corbeille citronnée

Le pendentif est une lentille pas tout à fait plate car je voulais retrouver un peu de l’esprit de la bague. Pour vous donnez une idée du pendentif à plat :

pendif corbeille citronnéeBien que n’aimant pas trop le jaune en couleur unique, je trouve cet ensemble très lumineux et plein de peps.

 

Parure antique

Je ne sais pas si c’est ce temps « frais » qui me fait cet effet-là mais j’ai l’impression d’hiberner. Moi qui pensait que pendant mes vacances, je patouillerai et bien non ! L’envie de repos et de farniente a pris le dessus et je n’ai pas touché à ma chère « pâte ». Même avec tous ces challenges proposés, aucune idée ne m’est venue. Et donc, c’est une fois le travail repris que les envies de patouillage se sont faites sentir. J’ai donc repris le magazine « Polymère et co », le hors-série consacré à Akak et voici ce qu’il en est sorti. Une parure, qui me fait penser à ces bijoux anciens, patinés. Facile à réaliser, c’était parfait pour une reprise en douceur. J’ai préféré réaliser un pendentif en forme de médaillon plutôt qu’un collier comme dans le tuto proposé. J’en ai profité pour confectionner une paire de boucle d’oreilles. La technique est vraiment sympa et donne envie de la refaire dans d’autres couleurs. A suivre ….

collier antique parureantique boantiqueboantique-2

Mon nouveau extrudeur

Après avoir commencé par le pistolet à pâte ou plutôt seringue à pâte, celui qui vous comprimez les doigts, je suis passé à celui de makin’s clay (le vert).

 

pistolet à pâte

pistolet à pâte

extrudeur makin's clay

extrudeur makin’s clay

 

Evidemment, il a fallu qu’après 2 ou 3 utilisations, il casse au niveau de la tige filetée. Qu’à cela ne tienne, je me suis dit : « je me passe de claygun ». Mais l’envie était trop forte et donc pour mon anniversaire, j’ai reçu l’extrudeur à manivelle fimo professionnal.

extrudeur à manivelle

extrudeur à manivelle

Et là, ma vie a changé. Livré avec 20 disques, 3 joints et une lame souple, il est rangé dans une boîte en plastique (parfait pour le rangement). Il a un système de tige filetée comme dans celui du makin’s clay mais la jointure est vraiment plus solide (pas de jour entre la tige et l’embout qui supporte le joint). Son corps est recouvert de plastique ce qui permet de l’avoir bien en main. Le système de manivelle est vraiment très bien et plus besoin de trop forcé pour sortir la pâte. Comme pour les autres extrudeurs, il est nécessaire de conditionner la pâte avant utilisation car cela forcera moins sur la manivelle. Facile à démonter pour le nettoyage, la tige filetée se retire facilement et le nettoyage se fait tout en douceur dans le tube et les pas de vis.

Pour moi, il reste un bon achat au niveau qualité/prix. Prochainement, je vous montrerai mes essais avec ce nouveau extrudeur.

Bleu océan

C’est la couleur que j’ai choisi pour le challenge spirale du groupe creationfimo. Bleu océan pour appeler la mer, la plage et les coquillages. Et la spirale dans tout cela, me direz-vous ? Une jolie empreinte de nautilus et le tour est joué. Afin de rappeler la transparence des eaux claires, j’ai utilisé quelques pigments et de la fimo transparente. Un peu de patine pour faire ressortir le motif et nous voilà embarquer vers des rivages lointains.

pendentifspirale

 

Chinoiserie …

Le Creuse Ton Neurone (CTN) du forum polym’air de rien était sur le thème des imitations de pierre. Il fallait donc s’y essayer. Mais que choisir, le choix est tellement vaste. Après avoir réfléchi à plusieurs projets, mon choix s’est porté sur une imitation du jade et j’avais tout à fait l’empreinte qu’il me fallait pour réaliser un bijoux « chinois ». Il y a quelques temps déjà, j’avais trouvé sur le marché, pour un prix vraiment dérisoire, des tampons transparents. Je m’étais dit que cela pourrait toujours me servir pour la fimo. Et voilà chose faite.

Tout d’abord, un aperçu de mes perles légèrement poncées mais pas encore vernies qui attendent sagement que je trouve le montage adéquat.

perles-jadeL’imitation jade a été faite à partir du livre de Carol Blackburn. J’adore le rendu et la couleur. Les petites fleurs sont faites en imitation corail trouvée dans le même livre. Au départ, je voulais simplement polir les perles pour leur donner un aspect brut mais brillant mais finalement, j’ai changé d’avis après avoir vu dans la vitrine d’un magasin des colliers en jade qui avaient un aspect très brillant. J’ai donc verni mes perles.

collier-jadeLes perles blanches sont des perles récupérées sur un collier cassé trouvé pour 0.50E sur le marché. J’ai choisi de terminer le collier avec les noeuds plats utilisés en macramé et le système de fermeture est simplement une perle passée dans une boucle.

collier-jade-entierdetail-bas-collier-jadefermeture-collier-jade

 

 

 

1 2 3 8